Est-ce obligatoire de souscrire une assurance dommage ouvrage

Vous avez mûri un projet de construction et aimeriez enfin le mettre en œuvre ? Il est nécessaire de souscrire à une assurance dommages-ouvrage afin de simplifier l’obtention d’un prêt bancaire. L’assurance dommages-ouvrage a été mise en place la loi Spinetta du 4 Janvier 1978. Elle a pour but de veiller à une réparation en cas de dommages causés par les entrepreneurs. Pour en savoir plus sur le sujet, lisez cet article. 

Quelle est l’utilité de l’assurance dommages-ouvrage ?

L’assurance dommages-ouvrage sert à protéger de certains sinistres concernant les escaliers, le plancher, la tuyauterie, etc. Elle couvre les désagréments susceptibles de rendre le bâtiment inhabitable. Les désordres touchant le gros œuvre de l’habitation sont couverts en trois mois. Il faut juste qu’un expert mandaté par l’assureur effectue préalablement un constat. L’assurance dommages-ouvrage s’étale sur neuf ans à compter de la date du début des travaux. C’est une obligation pour tout maître d’ouvrage. Cette assurance porte sur tous les travaux de bâtiment pouvant engager la responsabilité décennale de l’entreprise. Pour répondre à vos préoccupations, vous pouvez contacter un courtier en assurance dommages-ouvrage comme MaxiAssur

Comment faire pour souscrire à une assurance dommages-ouvrage ? 

De prime abord, vous devez trouver un bon assureur en activant votre réseau de connaissances ou en lançant une recherche sur Internet. Il est recommandé de faire appel à un courtier spécialiste en assurance construction afin de pouvoir bénéficier de certains avantages tels que des formalités de souscription simplifiées, des frais réduits, des conditions d’adhésion souples. Pour ce qui est des conditions de souscription, il s’agira de payer la prime en une fois au moment de la souscription. Faire appel à un courtier en assurance vous permet de tomber sur un assureur ayant une bonne solidité financière. Vous devez également étudier certains éléments (étude du sol, contrôle technique) pour déterminer l’impact du coût de l’assurance sur le budget alloué à votre projet immobilier.