Contrat de travail : comment bien le négocier  ?

Pour la négociation d’un contrat de travail, plusieurs éléments sont à prendre en considération : l’intitulé du poste, la rémunération, la clause d’exclusivité, etc. Chaque individu est en mesure de négocier son contrat de travail, cependant, il est recommandé de vous rapprocher d’un RH ou d’un avocat en droit de travail pour toute question source de doutes. Voici quelques points importants pour bien négocier son contrat de travail.

Le poste et la rémunération

Lors de la proposition d’un contrat de travail, accordez une importance à l’intitulé de votre poste. Un poste décrit sous l’intitulé “ingénieur en développement informatique” par exemple est plus valorisant que le titre de “développeur”. Rassurez-vous également à ce que votre poste soit décrit de manière explicite ainsi que les tâches et responsabilités relatives au poste. Dans la mesure où vous voulez bénéficier d’un statut de cadre également, il faudra en discuter avec le recruteur pour que ceci soit pris en compte sur votre contrat de travail.

Un autre élément essentiel reste le salaire, lors d’un entretien, le recruteur peut aborder le sujet et vous demander vos prétentions salariales. Lors de la signature du contrat, veillez à ce que le salaire convenu avec votre employeur soit conforme à celui qui est mentionné sur l’acte. Si vous notez une quelconque différence, prenez le temps d’en discuter posément avec votre employeur pour comprendre les raisons. Découvrez toute l'actualité de l'emploi en France en vue d’avoir une idée sur les prétentions salariales correspondant à votre statut.

Les horaires de travail et les autres clauses

La négociation d’un contrat de travail implique également une prise en compte des heures de travail. Selon votre disponibilité, vous pourriez préférer épuiser vos horaires hebdomadaires en 4 jours ou travailler à distance. Qu’en est-il des heures supplémentaires ? Comment sont-elles rémunérées ? N'omettez pas d’aborder la subordination juridique qui définit la relation entre vous et l’employeur. C’est ce paramètre qui indique si un employé est salarié ou indépendant.

Par ailleurs, si une clause de mobilité figure sur l’acte, elle vous contraint à un changement de lieu de travail si nécessaire sans modification du contrat. De ce fait, vous pourriez négocier une contrepartie pour la prise en charge par l’entreprise des dépenses liées au déménagement ou à la location d’une maison ou d’un appartement. Si vous songez à créer une entreprise en parallèle, faites attention à la clause d'exclusivité qui vous interdit de mener une autre activité professionnelle.