Pour une meilleure qualification pensez à la formation Habilitation Electrique

Beaucoup d’employés envisagent de se perfectionner dans leur métier pour obtenir une reconnaissance vis à vis de l’employeur et pour pouvoir exécuter certaines tâches plus intéressantes. Pour cela, vous pouvez suivre une formation qui répondra à vos besoins en matière de sécurité. 

Une évaluation nécessaire pour s’assurer de vos compétences

Avant toute chose, il faut savoir qu’une évaluation des besoins de formation doit être dirigée par l’employeur. Cette dernière en analysant certaines tâches effectuées par l’employé, doit déterminer si celui-ci est apte techniquement à assumer le travail envisagé. Cette étude permettra d’acquérir une concordance avec le travail à réaliser et les Symboles de son habilitation. 

L’habilitation véhicule électrique est un document élaboré par le chef d’entreprise et l’employé, mais ne génère pas de classification professionnelle ou hiérarchique, immédiatement. 

Une formation pour acquérir un meilleur savoir-faire 

Cette formation a pour but de vous initier à la prévention des risques électriques, et de vous apporter de nouvelles bases professionnelles en associant la pratique et la théorie. Pendant cet apprentissage, vous connaîtrez les risques liés à la manipulation de matériel électrique ou non, et les moyens de les prévenir. Vous évaluerez les risques électriques, établirez les prescriptions de prévention et les intégrerez dans votre organisation de travail. Vous saurez comment vous y prendre en cas d’accident ou d’incendie électrique, ce qui est à mettre à votre avantage. 

Les programmes de cette formation sont divisés en deux unités. Vous y retrouverez la théorie des risques et des préventions liés aux risques électriques, et la pratique, où vous serez amenés à gérer des installations et des ouvrages électriques

Le contenu et le temps nécessaire à vous former est basé sur les conditions de travail du stagiaire mais aussi de son niveau de ses connaissances et de son expérience

Une qualification toujours à remettre en question pour plus de sûreté

L’employeur, doit prendre en compte la convenance des besoins de la société dans le domaine de la sécurité électrique et le stage effectué ainsi que la capacité de son employé à gérer ses nouvelles responsabilités. Dès qu’il a la certitude que son salarié est apte, il peut alors lui attribuer l’habilitation

Même si grâce à votre formation, vous êtes apte à veiller et à gérer un véhicule électrique, l’habilitation doit être jugée tous les ans, et lorsque c’est utile, pour plus de sécurité. Si l’appréciation de votre aptitude est positive, elle est maintenue, sinon elle peut être modifiée ou suspendue. 

Selon vos fonctions, votre employeur peut décider de maintenir vos compétences, en vous faisant bénéficier d’un recyclage. Généralement, la périodicité est de 3 ans. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *