Pompe immergée : les critères à connaître pour réaliser le bon choix

La pompe immergée est un matériel particulièrement pratique au quotidien pour ceux qui ont un puits, ou qui ont besoin de faciliter l’évacuation de leurs eaux usées vers un collecteur. Voici quelques critères à considérer pour bien choisir ce type de pompe.

La nature de l’eau à pomper

Le modèle de pompe immergée varie en fonction de l’usage que l’on va en faire, mais aussi de la nature de l’eau.

Dans le cas où elle sera utilisée pour l’arrosage depuis un réservoir de récupération d’eaux pluviales, mieux vaut investir dans une pompe à « eaux claires ». Cette dernière a une granulométrie inférieure à 5 millimètres.

Concernant les eaux d’inondation, il est plus judicieux d’opter pour une pompe de relevage à « eaux chargées ». Ce choix est aussi conseillé pour les eaux usées et l’eau à MES (Matières En Suspension). Pour le modèle eaux chargées, le passage granulaire est situé entre 10 à 20 millimètres.

Astuce : Si les eaux sont très chargées, c’est-à-dire qu’elles contiennent des morceaux d’objets (papiers, lingettes, cailloux,…) ou des déchets, la pompe immergée doit avoir une granulométrie supérieure à 25 millimètres. Le même modèle est aussi recommandé pour le pompage de la boue.

Le débit de la pompe immergée

Le débit est un autre critère à identifier au moment de la sélection d’une pompe immergée. S’exprimant en m3/h ou en l/mn, cette valeur indique le volume d’eau ou de liquide que la pompe peut débiter dans un laps de temps précis.

Ce débit peut toutefois varier en fonction de la profondeur de la pompe. Si cette dernière est trop profonde, le débit sera faible.

La hauteur de refoulement

L’arrivée de l’eau au point d’évacuation est une chose importante dans l’usage d’une pompe immergée. Pour ce faire, il convient de noter quelle est la hauteur de refoulement de l’appareil qui s’exprime en MCE (Mètres de Colonne d’Eau).

Cette hauteur correspond à la valeur du dénivelé entre le point de rejet et la pompe. Chez certains modèles, le HMT permet de voir non seulement la hauteur de refoulement, mais aussi les pertes de charge et la pression au point de rejet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *