Ne négligez pas vos problèmes de cœur

À partir de la quarantaine, il est nécessaire de faire un bilan de son activité cardiaque, que l’on soit quelqu’un de sédentaire ou de sportif. C’est une étape à ne plus négliger de nos jours, et de véritables processus de soin et de suivis ont été mis en place pour détecter et prévenir les accidents qui peuvent trouver une issue mortelle.

Ne pratiquez pas de sport sans obtenir l’avis de votre médecin

La génération des 40-50 ans est de plus en plus active. Mises à l’honneur dans le cinéma, à la télévision ou encore dans la publicité, les personnes dans cette tranche d’âge veulent revendiquer le charme de l’expérience. Les hommes en particulier souhaitent continuer à entretenir leur corps pour éviter que la bouée ne s’installe. Beaucoup d’entre eux pratiquent des sports très violents pour perdre du poids rapidement. Or d’une part, tout le monde n’a pas la morphologie pour pratiquer un sport de haut niveau à 40 ans. D’autre part, se remettre à une activité après une période sédentaire peut être risquée si l’on ne fait pas quelques tests au préalable.

Prendre un rendez-vous avec un spécialiste

Pour savoir où l’on en est ou si l’on ressent l’un des symptômes d’une gêne au niveau cardiaque, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Certains d’entre eux œuvrent dans de grands centres hospitaliers et assurent des consultations en région, comme ce cardiologue de Toulouse qui se déplace au centre de santé de Carcassonne. Vous pourrez avoir de nombreuses informations à partir d’un simple électrocardiogramme. Parfois, il faudra pratiquer un examen plus complet comme un test pour mesurer l’activité cardiaque à l’effort. Lorsque l’anomalie ne peut être perçue au moment d’un exercice physique, la mesure peut être pratiquée durant toute une journée. Certaines pathologies nécessitent des examens plus complexes ou plus invasifs comme la coronarographie par exemple.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *