Installation Système détection incendie : comment ça marche ?

L’installation d’un système détection incendie est devenue obligatoire depuis le 8 mars 2015. Cette réglementation a été prise par mesure de sécurité. En effet, il est noté que les incendies proviennent le plus souvent d’une inadvertance et provoquent par la suite des dégâts importants. De ce fait, il est essentiel de disposer d’une alarme à incendie au sein de chaque habitation. Quel est le mode de fonctionnement des détecteurs d’incendie? Comment réaliser une mise en place optimale du dispositif?

La procédure d’installation

Lors de la mise en place d’un système de détection incendie, il est impératif de veiller au respect de la réglementation alarme incendie. Par exemple, afin d’éviter un déclenchement intempestif de l’alarme, l’installation du dispositif dans des pièces telles que la cuisine ou la salle de bain est déconseillée.

En effet, le capteur de fumée optique est sensible au dégagement de fumée provenant d’un four ou d’une plaque de cuisson. L’idéal serait donc de le fixer au plafond d’une pièce médiane de la maison. Au cas où il s’agit d’une habitation à plusieurs niveaux, chaque étage devra disposer d’un détecteur de fumée. Assurez-vous de ne pas omettre le sous-sol.

La pose est réalisée à l’aide d’un ruban adhésif ou d’une visserie. Les techniques de pose varient selon les modèles. Dans la mesure où vous ne pouvez pas effectuer vous-même l’installation, pensez à faire appel à un professionnel.

Le fonctionnement de l’alarme incendie

Une fois que le système détection incendie est placé dans votre maison, le capteur est activé en permanence. Cet outil est muni d’un système d’analyse de l’air qui surveille l’ensemble de vos pièces. De ce fait, la présence d’une fumée inhabituelle déclenche une alerte automatique qui émet des signaux accompagnés d’un bruit retentissant. S’il s’agit d’une fausse alerte, vous pouvez l'arrêter manuellement. Dans le cas contraire, évacuez les lieux et contactez les sapeurs-pompiers.