Comment faire construire un terrain de tennis ?

Bon nombre de français sont amateurs de la petite balle jaune. Que vous soyez le représentant d’une association sportive, élu municipal ou un simple particulier, vous avez pour projet de faire construire un terrain de tennis. Mais cela ne s’improvise pas. Surface, coût, couvert ou pas, quelles sont les étapes à suivre pour enfin vous entraîner aux heures qui vous conviennent ?

Le choix de la surface en fonction du niveau et de l’entretien

Une fois l’emplacement choisi, la planification de la préparation du site (travail de terrassement à prévoir) ainsi que le dépôt de la déclaration préalable de travaux à la mairie (le permis de construire n’est pas obligatoire pour un terrain de tennis), il vous faudra choisir la surface : béton, asphalte, gazon ou terre battue. En dehors de toute considération personnelle, les critères à prendre en compte est le niveau global des personnes qui vont l’utiliser et le coût de l’entretien. Les joueurs expérimentés seront plus attachés au gazon mais l’entretien peut s’avérer extrêmement contraignant. A l’inverse, le cours de tennis en béton a une durée de vie d’une quarantaine d’années, demande très peu d’entretien et convient à tous les joueurs, quel que soit leur niveau.

Court de tennis couvert : confort et pérennité

Seulement un quart des terrains de tennis sont couverts sur le territoire français. Essentiellement pour des raisons de coût, de météo selon les régions et de temps de construction. Mais les avantages sont certains : confort par rapport aux intempéries, rentabilité accrue tout au long de l’année et protection contre l’usure au fil du temps. Après des études climatiques et architecturales, vous pouvez choisir entre différents types de charpentes, du bois, à l’acier ou à l’aluminium selon le budget.

Un coût à maîtriser

Si vous êtes un professionnel travaillant pour une collectivité locale ou un club sportif, il faut savoir que le coût de construction d’un terrain de tennis sera très vite amorti par les adhésions des membres. Les tarifs sont variables en fonction des travaux à effectuer et de la qualité des équipements choisis mais la fourchette se situe entre 30 000 et 50 000 euros. Attention toutefois à bien maîtriser le coût des finitions qui peut vite faire grimper la facture et d’y inclure l’entretien.

Votre choix est fait ? Alors à vous de jouer…