Changer de fournisseur de gaz naturel

Demandé par Bruxelles, depuis le 1er juillet 2007, le fournisseur historique GDF SUEZ – devenu Engie en 2015 – n’a plus le monopole sur la distribution de gaz. De nombreux fournisseurs de gaz pour particuliers – appelés fournisseurs de gaz « alternatifs » – proposent alors leurs propres offres de gaz naturel en fonction des besoins de chacun, mais aussi des prix du marché. Dès lors, comment faire le bon choix ?

Choisir le meilleur fournisseur de gaz naturel

Les tarifications possibles

Le gaz fait l’objet de plusieurs tarifications depuis la fin du monopole accordé à Engie. Il existe donc depuis, quatre principaux types de tarifs. 

Tout d’abord, les tarifs réglementés du gaz. Encadrés par le gouvernement et les pouvoirs publics, ces tarifs sont proposés uniquement par les fournisseurs historiques, par Engie ou un fournisseur historique local. Les tarifs évoluent jusqu'à une fois par mois – à la hausse ou à la baisse – selon l'évolution des coûts d'approvisionnement notamment. 

Ensuite, les offres de prix peuvent être indexées aux tarifs réglementés. Ces tarifs restent donc toujours plus bas par rapport aux tarifs réglementés. 

Il existe également, des offres de prix fixes qui ne subissent aucune variation pendant un à quatre ans selon l'offre du fournisseur de gaz. Les prix étant bloqués pendant une certaine durée, si les tarifs réglementés bénéficient d’une baisse, le particulier bénéficiant d’une offre de prix fixe ne peut alors pas prétendre à cette baisse. Et, en cas de hausse, le prix du gaz reste fixe.

Pour finir, il existe également des offres à prix fixes et révisables à la baisse. Les prix ne seront pas à la hausse – même si l’augmentation des tarifs réglementés le sont – et à la date anniversaire du contrat, le tarif peut bénéficier d’une réduction limitée à sept pour cent hors taxe seulement et seulement si, les tarifs réglementés ont diminué.

Les critères de choix

Pour choisir son fournisseur de gaz, il convient de connaître avec exactitude le prix du kWh de gaz, mais aussi les conditions d’évolution des prix pendant toute la durée du contrat. Mieux vaut connaître également avec précision ses besoins, qui dépendent du nombre d’appareils nécessitant le gaz pour fonctionner. Ensuite, la qualité du service client – en ligne, par téléphone par exemple – mais aussi les garanties offertes – prix fixe ou révisable à la baisse, gaz vert, gaz compensation carbone notamment – notamment stipulés dans le contrat sont à vérifier point par point. 

Dans tous les cas, ouvrir une nouvelle ligne en souscrivant un nouveau contrat de gaz naturel auprès d’un autre fournisseur est instantané et automatique. Le nouveau fournisseur se charge gratuitement et sans aucuns frais de procéder à la résiliation de l’ancien contrat. De plus, aucune intervention ni aucune coupure ne sont à prévoir. Et, il est toujours possible de changer d’avis en retournant chez son ancien fournisseur sans devoir se justifier et tout aussi simplement. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *